RSS Feed
mar 24

les danses swing

Publié le Mercredi, 24 mars 2010 dans danses

Le LINDY HOP est une danse de couple qui est apparue vers la fin des années 1920 dans la communauté noire-américaine de Harlem (New York). Le lindy hop se dansait sur des morceaux de jazz ( swing) joué par les big bands de l’époque ( Duke Ellington, Benny Goodman, Count Basie ect….) cette danse fut popularisé par une troupe  professionnelle : les Whitey’s Lindy hoppers qui non seulement se sont produits à travers tous les Etats unis mais ont aussi tourné à Hollywood , dans de nombreux films  comme “hellzapoppin” (1941)par exemple . Les membres les plus connus de cette troupe  sont Frankie Manning, Al Minns et Leon James.

images

Le renouveau du lindy hop en 1980 est dû  à l’energie des Harlem Hot shots ( Suède), la New york Swing Society (USA) et les Jiving lindy hoppers (Angleterre). Frankie Manning y a aussi contribué en voyageant à travers le monde pour transmettre son savoir et son plaisir de danser .

La danse est très riche et diversifiée, elle se danse sur  8 temps sur des tempos variés allant de 120 à 280, s’appuyant sur la phrase musicale, et l’écoute musicale. Des variations en 6 temps existent également.

Le lindy hop est l’ancêtre du rock’n roll, c’est aussi une danse sociale qui permet de rencontrer des gens et de s’amuser.

ci-dessous la vidéo de ” ninjamerz perform at frankie 95″

LE BALBOA est apparu dans les années 1920 également ,mais sur la côte ouest des Etats Unis, près de SAN DIEGO sur la péninsule de balboa. Le balboa se danse en 8 temps sur des musiques swing , en position fermé (pur balboa) ou avec des variations en position ouverte ( balswing). Danse de contact ou d’ouverture avec une importante connexion, elle autorise des jeux de jambes particuliers adaptés aux tempos rapides. Maxie DORF , le plus célèbre des danseurs de balswing, contribua grandement à l’évolution du balboa en introduisant de nombreuses variations. Il est aisé de l’incorporer au lindy hop sur des morceaux aux tempos rapides. Moins populaire que le lindy hop,le balboa était tombé en desuétude jusqu’en 1990, date à laquelle les danseurs de swing se sont de nouveau interréssés à cette danse.

Ci-dessous la vidéo de “balboa-swing dancing in the short maharagha 1943″

la vidéo de “the canadian balboa championships fast bal division 2007″

Il existe plusieurs sortes de SHAG: le collegiate shag ( qui donna naissance aux autres formes de shag) l’Arthur Murray shag,le carolina shag et le saint louis shag.

LE SHAG ( collegiate shag) est  une danse de couple des années swing, de 1920 à 1940. Cette danse , née dans le sud des Etats unis, était devenue populaire auprès des étudiants. Un  célèbre danseur de cette époque, Arthur Murray, contribua à développer et codifier les pas , c’est un peu l’évolution du charleston en couple.

Les danseurs bougent peu le haut du corps, restent souvent en position fermée ou avec de brèves ouvertures, et font beaucoup de sautillements, kicks et jeux de jambes. Le shag se danse souvent en 6 temps mais il existe aussi des variations en 8.

Revenu sur la scène swing de Los angeles, le shag a fait un grand retour depuis 1990 et s’est répandu dans le monde entier comme son “cousin ” le balboa.

Vidéo de shag par  ”the san francisco jitterburgs collegiate shag 1999( diga diga doo)”

Le JAZZ ROOTS ou jazz routine est la danse jazz afro-américaine solo des années swing(1920-1940). c’est le descendant direct du charleston solo, très populaire dans les années 1920.Contemporain du lindy hop et des claquettes, le jazz roots est le précurseur des danses de rues modernes telles que le funk et le hip hop.Cette danse sociale a pour spécificité son ancrage au sol,sa rythmique et sa relation intime avec la musique.Le jazz roots inclut les danses solo ou de groupe comme le shim sham, le big apple, le tranky doo et intègre un grand nombre de pas issus du charleston.

Vidéo de jazz roots:” shim sham shimmy frankie manning”

Voici la vidéo ci-dessous de big apple par les “whitey’s lindy hoppers”

La danse BLUES fait partie de la famille des danses swing .Elle trouve son origine dans les rythmes et les mouvements africains.Très populaires aux USA, elle se pratique dans les soirées swing où elle permet aux danseurs d’aborder une façon plus sensuelle de se mouvoir, de ressentir le rythme du blues avec tout le corps,et de partager l’intensité émotionnelle de cette musique avec son ou sa partenaire. Bien que composée de mouvements de base, elle laisse libre cours à l’expression , à la créativité et à l’interprétation émotionnelle et musicale des danseurs.

Vidéo de “blues dancing demo at cellspace”

Et la fameuse conférence de Ryan François, au Royal Albert Hall à Londres, sur la naissance et le revival du lindy hop :